Premier emploi – Ce qu’il faut prendre en compte en début de carrière

|

Bons moments lors d’une réunion – commencer sa carrière professionnelle
À retenir pour bien commencer sa carrière professionnelle

Temps de lecture : environ 6 minutes

  • Tes aptitudes personnelles sont l’un des critères les plus importants pour les recruteurs.
  • Un stage, un job étudiant ou un service civique sont des bons moyens pour mettre un premier pied dans une entreprise.
  • D’après l’enquête Starting Salaries Report de Willis Towers Watson, le salaire médian des jeunes diplômés en France est compris entre 27 000 € pour ceux qui se lancent dans la vie active après le Bac, et peut aller jusqu’à 42 000 € pour les détenteurs d’un doctorat.
  • Lorsque tu commences à travailler, tes assurances changent : tu n’es plus assuré(e) par le biais de tes parents comme cela pouvait être le cas à l’université.

Tu débutes ta carrière professionnelle et tu souhaites commencer ton premier emploi ? Nos conseils pour bien commencer sa carrière se montreront très utiles dans ce cas ! Nous avons listé les points les plus importants à savoir pour bien postuler ainsi que des informations utiles concernant les salaires et assurances.

Tu as enfin fini ta formation ou tes études et tu es maintenant prêt(e) pour la vie professionnelle. Tu as attendu ce moment pendant des années, mais il n’est pas toujours facile de savoir par où commencer. Un apprentissage permet d’acquérir une expérience pratique tandis qu’un diplôme universitaire est bien souvent basé sur la théorie et la première expérience se fait lorsque l’on commence son premier emploi.

Postuler pour un emploi : ce qui est important

Est-ce que notre carrière professionnelle est une ligne droite ? Non. La plupart des personnes ont des périodes d’inactivité dans leur CV. C’est quelque chose de commun : la plupart du temps, nous ne planifions pas notre carrière longtemps en avance. En plus du talent et de la performance, il existe aussi un facteur chance nécessaire pour avoir une carrière professionnelle réussie.

Afin de faire bonne impression à un employeur potentiel, tu dois montrer tes forces. En 2019, une étude de StepStone a révélé que 69% des départements des ressources humaines, en plus de porter leurs attentions sur les diplômes et les notes obtenues par le candidat, s’attardent particulièrement sur les aptitudes personnelles du candidat lors d’un premier emploi. Directement après interviennent les aptitudes sociales avec 52%. C’est seulement après que l’expérience professionnelle et les diplômes obtenus arrivent dans le processus de sélection.

Ta candidature est le premier contact que tu as avec l’entreprise. Par conséquent, elle se doit d’être complète et professionnelle. Les recruteurs s’attardent en particulier sur le CV : c’est ta carte de visite. Le second document le plus important est ta lettre de motivation (même si pour certaines entreprises le CV est suffisant). Tu peux utiliser ta lettre de motivation pour mettre en avant ta personnalité et tes motivations.

Plus de la moitié des diplômés sans aucune expérience professionnelle candidatent auprès de plus de 15 entreprises, d’après une étude de StepStone. Cela leur prend en moyenne sept mois entre la première recherche d’emploi jusqu’à la signature d’un contrat de travail.

Notre conseil : Utilise les réponses négatives à ton avantage. Il est toujours judicieux de demander quelles sont les raisons qui justifient un refus : tu peux en apprendre beaucoup de ce feedback pour ton prochain entretien.

L’entretien d’embauche

Bravo ! Tu as fait bonne impression et tu es invité(e) à passer un entretien. Maintenant tu dois te préparer afin de marquer un maximum de points lors de l’entretien. Tu dois en savoir assez sur l’entreprise en question et te préparer aux questions les plus fréquemment posées  lors des entretiens d’embauche.

Les recruteurs regardent avant tout la façon dont tu te présentes. Ta personnalité et tes divers softs skills (compétences non techniques) doivent ressortir lors de l’entretien. Ces derniers incluent par exemple la capacité à travailler en équipe, la prise d’initiative ou encore le sens des responsabilités.

Afin d’avoir une chance de décrocher ton premier emploi, il est primordial de montrer ton potentiel. Étant donné que tu n’as surement pas beaucoup d’expérience professionnelle avant ton premier emploi, la façon dont tu te présentes est encore plus importante.

Comment trouver le bon poste

Il existe de nombreux postes et il n’est pas toujours facile de choisir vers quoi se diriger. Afin de t’orienter dans le monde du travail, tu peux te poser les questions suivantes :

  • Quels sujets et activités t’intéressent ?
  • Aimerais-tu travailler directement après tes études ou te lancer dans un apprentissage ?
  • Quelle expérience pratique aimerais-tu acquérir ?
  • Existe-t-il des alternatives (stages, mi-temps, etc.) à un travail à temps plein ?

Si tu es bloqué(e) lors de ta recherche d’emploi, sache qu’il existe un nombre important de services de conseils professionnels et de façons de commencer ta carrière. Par exemple, beaucoup d’universités et d’écoles d’enseignement supérieur proposent des centres d’orientation afin d’aider les étudiants dans leurs choix de carrière. Y sont souvent promulgués des conseils et astuces pour passer les entretiens d’embauche avec brio. Des informations sur les prochains salons de l’emploi et évènements de coworking y sont également communiquées.

Si tu as déjà terminé un stage ou un job étudiant dans une entreprise, tu pourrais contacter tes connaissances qui y travaillent toujours. Elles t’aideront très certainement.

Une femme au bureau – Premier emploi

Stagiaire, Stages, et autres

Un stage, un job étudiant, un apprentissage ou un service civique peuvent être une bonne façon de mettre un pied dans une entreprise. Il n’est pas toujours nécessaire d’intégrer directement l’entreprise d’un coup : il existe de nombreuses alternatives.

Si tu ne sais pas encore dans quel domaine tu aimerais travailler dans le futur, les stages représentent l'opportunité de se forger un avis. Tu peux ainsi essayer plusieurs secteurs et postes. Tu n’as pas à te décider sur une carrière directement et peux ainsi avoir une idée de ce qui t’attend avant de faire un choix. Un stage obligatoire est généralement nécessaire pour valider sa licence ou son master, mais tu peux également en faire un de ton plein gré.

Tu peux aussi gagner une expérience pratique en travaillant en étant étudiant, ce qui augmentera tes chances de décrocher ton premier emploi par la suite. Un job étudiant permet de te faire un réseau professionnel, en plus de bien rendre sur le CV.

Un autre bon moyen de commencer ta carrière est l’apprentissage ou le service civique. Un apprentissage est une opportunité en or puisqu’il te permet généralement de travailler dans différents départements dans l’entreprise. Cette vision à 360 degrés sur les différents postes dans l’entreprise te permet d’avoir une meilleure idée de ce que tu aimes faire. Selon l’industrie et l’entreprise, l’apprentissage peut durer entre six mois et deux ans.

L’apprentissage existe dans presque tous les domaines. Le service civique est quant à lui ouvert dans 10 domaines prioritaires (définis par le Conseil d’Administration de l’Agence du Service Civique), en France ou à l’étranger et pour une durée d’engagement de 6 à 12 mois.

6 astuces afin de faciliter ton début de carrière

Tu n’as toujours pas trouvé un travail après quelques candidatures envoyées ? Pas d’inquiétude, c’est normal. Nous avons réuni six astuces afin d’assurer que ton début de carrière se passe sans accrocs.

  1. Rends-toi visible : ce qui s’applique aux produits s’applique également au milieu professionnel. Le branding personnel est important lorsque tu débutes dans le monde du travail et permet de bâtir ton réseau.
  2. Forme-toi : n’hésite pas à continuer à acquérir de nouvelles qualifications si tu n’arrives pas à décrocher un travail.
  3. Pose des questions : si tu ne peux pas trouver la solution par toi-même, demande à tes connaissances : elles sont là pour t’aider.
  4. Demande un feedback : demande ouvertement à ton équipe d’être honnête et de te faire savoir ce que tu pourrais mieux faire. On apprend de ses erreurs.
  5. Soit attentif(ve), intéressé(e) et observateur(trice) : cela te permettra de te familiariser avec les règles non écrites de ton nouvel emploi.
  6. Développe des relations professionnelles : utilise ton premier travail pour te constituer un réseau. Il existera pour sûr un moment où cela se montrera bénéfique.

À quel salaire s’attendre en début de carrière ?

Les jeunes professionnels ont des salaires différents selon l’industrie et la taille de l’entreprise dans laquelle ils travaillent : tu gagneras moins en tant que stagiaire qu’un employé en CDI. Cela est principalement dû à la responsabilité plus grande endossée et la liberté accordée.

Une femme monte des escaliers – Commencer sa carrière

D’après l’enquête Starting Salaries Report de Willis Towers Watson, le salaire médian des jeunes diplômés en France est compris entre 27 000 € pour ceux qui se lancent dans la vie active directement après le Bac, et peut aller jusqu’à 42 000 € pour les détenteurs d’un doctorat. Bien entendu, il est toujours possible de négocier ton salaire si tu n’en es pas satisfait. Tu peux en parler ouvertement à ton employeur. Tu ne dois pas avoir peur d’aborder le sujet.

 

Les assurances dont tu as besoin pour ton premier emploi

Lorsque tu as trouvé ton premier emploi, il existe encore une dernière chose qui nécessite ton attention : ton assurance. En effet, durant tes études tu étais assuré(e) par le biais de tes parents : cela change lorsque tu commences ta carrière. Il est désormais de ta responsabilité de prendre en charge ta propre assurance.

L’assurance santé est une des assurances obligatoires en France dont presque tous les employés bénéficient. L’assurance santé ne couvre cependant pas tous les frais médicaux à 100% : il en va donc à chacun de bien vérifier sa couverture afin d’être complètement assuré(e) en cas de problème de santé.

En plus de l’assurance santé, l’assurance responsabilité civile est importante. Si tu venais à causer un dommage à autrui (lors d’un accident à vélo par exemple), cette assurance couvre les frais encourus. Elle couvre à la fois les dommages causés aux personnes et aux biens.

Selon ta situation privée, d’autres assurances peuvent également être utiles lorsque tu commences ta carrière. Si tu disposes de ton propre appartement, une assurance habitation peut valoir le coup. Si tu loues, il peut être possible que ton propriétaire te demande une assurance habitation. Cela permet d’assurer ton mobilier, tes appareils électroniques et même ton vélo de course que tu ranges chez toi. Tu peux aussi te renseigner sur l’assurance invalidité professionnelle qui te permet d’être couvert en cas de maladie ou d’accident.

Lisez-le aussi :

Des étudiants en conversation – Financement des études

| OVB Conseils en patrimoine France

Financer ses études : comment ça marche ?

Tu voudrais étudier ? Peut-être ajouter un master à ta licence ? Comparé aux apprentissages, il est plus difficile de gagner de l’argent durant les études. Même si tu t’inscris dans une université publique, tu auras quand même des coûts mensuels à payer. C’est pourquoi nous avons regroupé dans cet article tous les conseils et astuces pour t’aider à financer tes études.

Travailler pendant ses études : tout sur le job étudiant

| OVB Conseils en patrimoine France

Travailler pendant ses études : tout ce que tu dois savoir sur le job étudiant

A une époque où les loyers et les coûts de la vie augmentent, il est de plus en plus difficile de financer ses études. Même avec le soutien de ses parents ou de l’État, de nombreux étudiants sont loin de pouvoir couvrir tous leurs frais. Un job étudiant apporte une aide. Nous te disons ici pourquoi ces jobs valent doublement la peine et tout ce que tu dois savoir pour travailler en plus de tes études.