Les finances et les femmes : une bonne prévoyance retraite et le chemin vers l'indépendance financière

|

Les finances et les femmes : voici comment fonctionne la prévoyance retraite & Co
Quelques faits marquants concernant les femmes et les finances :

Temps de lecture : environ 5 minutes

  • Dans toute l'Europe, le manque d'éducation financière, notamment dans les domaines de la prévoyance retraite et des investissements, est particulièrement élevé chez les femmes.
  • Peu de femmes se sentent concernées par le sujet des investissements et hésitent généralement à placer leur argent.
  • Dans l’UE, l'écart de rémunération entre les sexes est de 15 %. Dans de nombreux pays, celui-ci est encore plus important.
  • Ceux qui ont moins gagné et donc moins cotisé recevront une pension moins élevée plus tard. Ce sont donc principalement les femmes qui sont touchées par la pauvreté des personnes âgées.
  • La prévoyance privée est essentielle et améliore considérablement la situation financière des personnes âgées.

En termes d'égalité, beaucoup de choses se sont passées au cours des cent dernières années. Ce n'est que dans le domaine des finances que l'émancipation n'est pas encore définitivement acquise : ce sont encore principalement les hommes qui sont responsables des finances et de la prévoyance retraite. Les femmes doivent devenir plus indépendantes financièrement afin de pouvoir bénéficier d'un bon niveau de vie plus tard et de lutter contre la pauvreté une fois à la retraite.

Nombreux stéréotypes sur les rôles de l’homme et de la femme n’existent plus depuis longtemps. L'époque où les femmes devaient se battre pour obtenir le droit de vote ou la liberté d'exercer une profession est révolue - heureusement ! Pour autant, le chemin vers la liberté financière semble encore long aujourd’hui. Trop de femmes en couple ou mariées dépendent des hommes - et sont donc perdantes en cas de séparation ou de décès. L'écart de rémunération entre les hommes et les femmes, les pensions minimales et la pauvreté des femmes âgées sont des choses qui ne devraient vraiment pas avoir leur place dans une société moderne. Il est donc d'autant plus important que les femmes prennent en main leur prévoyance retraite et leur autonomie financière !

La situation des femmes et des finances en Europe

Le fait que les femmes soient dans l'ensemble moins préoccupées par les finances que les hommes est principalement dû à un manque d'éducation financière. D’après les études, l’écart en matière de connaissance entre les hommes et les femmes est estimé à au moins 20%, voire beaucoup plus dans de nombreux pays. Dans ces enquêtes, jusqu'à trois quarts des participantes ont estimé que leurs connaissances financières étaient faibles ou inexistantes. Cela démontre que les femmes doivent être mieux informées, et le plus tôt possible. La peur et la méconnaissance sont les plus grands freins lorsqu’il s’agit de prendre la décision de souscrire à une prévoyance retraite individuelle.

De plus en plus de femmes épargnent, mais très peu investissent. Elles se tournent plutôt vers des formes d'investissement supposées sûres, comme les comptes d'épargne et les comptes à vue. Cependant, en raison de taux d'intérêt bas et de l'inflation, l'épargne n’est pas rentable. Et à cause de leur manque d'expérience, la plupart des femmes sont sceptiques à l'égard des formes d'investissement offrant des rendements plus élevés (comme les actions et les fonds). Selon les experts, les femmes sont même de meilleurs investisseurs : moins de confiance excessive, plus de calme et une réflexion à long terme qui garantissent des investissements plus fructueux en bourse.

Au lieu de s'attaquer à ce problème, une grande partie des femmes laissent toutes les décisions financières à leur conjoint/partenaire.

À une époque où les taux de séparation et de divorce augmentent, ce constat est particulièrement amer, car sans sécurité financière propre, on peut rapidement se retrouver au seuil de pauvreté. Si la situation actuelle n’évolue pas, la majorité des femmes sera confrontée à la pauvreté lorsqu’elles atteindront un âge avancé.

La prévoyance retraite des femmes : celles qui ne font rien seront confrontées à la pauvreté des personnes âgées

L'augmentation de la pauvreté des femmes âgées a plusieurs causes. Dans toute l'Europe, il existe toujours une différence de revenu moyenne de 15 % entre les hommes et les femmes, ce que l'on appelle l'écart de rémunération entre les sexes. D’après les statistiques la France est encore plus en retard, avec près de 17 % d’écart de rémunération. En outre, la plupart des femmes en âge de prendre leur retraite comptent moins d'années de travail et de points de retraite que leurs homologues masculins - selon les statistiques, les congés maternité, les périodes consacrés à d'éducation des enfants et les emplois à temps partiel sont encore largement « l'affaire des femmes ». Et celles qui cotisent moins pendant leurs années de travail reçoivent une pension de retraite plus faible. À cela s'ajoute le manque d'éducation financière et une espérance de vie plus élevée que celle des hommes. Ainsi, non seulement les femmes ne subviennent que trop rarement à leurs besoins, mais elles vivent aussi cinq ans de plus en moyenne - elles ont donc besoin d’autant plus d’autonomie financière.

En Europe, l'écart de pension entre les hommes et les femmes, est de 38 % en moyenne - en France de 40,5 % ! (Source : Drees 2019). Cela signifie que les femmes reçoivent en moyenne presque deux fois moins de pension que les hommes. Il est donc grand temps de prendre en main votre propre prévoyance retraite. Même s'il est bien de se soutenir mutuellement lorsqu’on est concubin ou marié et de pouvoir compter sur son conjoint/partenaire financièrement, ce n'est généralement pas une bonne idée à long terme. Après une séparation ou le décès du conjoint/partenaire, le réveil est souvent brutal : la pension alimentaire ou la rente de veuve ne suffisent généralement pas pour vivre, et encore moins pour la prévoyance privée.

Les femmes dans la vie professionnelle : de l'écart de rémunération entre les deux sexes au piège du temps partiel

L'écart de rémunération entre les deux sexes montre où se situent les problèmes. En effet, ceux qui gagnent moins d'argent et cotisent donc moins, reçoivent également une pension moins élevée plus tard. À cela s’ajoute le manque d'argent pour souscrire à une prévoyance privée. Ce n'est pas seulement dû au fait que les femmes travaillent plus souvent que les hommes dans des emplois et des secteurs moins bien rémunérés ou qu'il y a moins de femmes dans les postes de direction : même les femmes cadres en Europe ne reçoivent en moyenne que 77 % du salaire des hommes.

La Journée de l'égalité des salaires (Equal Pay Day) a été créée pour attirer l'attention sur l'écart de rémunération entre les sexes (Gender Pay Gap). En 2021 cette journée aura lieu le 10 novembre : à partir de ce jour, les femmes européennes travailleront pour presque rien, en supposant un salaire quotidien égal pour les deux sexes pendant le reste de l'année. Ainsi, en moyenne en Europe, en raison de l'écart de rémunération entre les sexes, les femmes ne seront pas rémunérées pour leur travail pendant 50 jours par rapport aux hommes !

Les mères sont particulièrement touchées par la dépendance financière, les faibles revenus et la pauvreté des personnes âgées. Dans la plupart des familles, c'est encore l'homme qui est le principal soutien de famille, tandis que les mères interrompent leur carrière ou travaillent à temps partiel pour s'occuper des enfants - ce qui non seulement ralentit leur propre carrière, mais réduit aussi leur pension légale.

Comment parvenir à l’autonomie financière

Chaque femme, quel que soit son âge, devrait se rendre financièrement indépendante et s'occuper très tôt de sa prévoyance retraite. Celles qui sont employées et cotisent au régime de retraite de base se garantissent déjà au moins une pension légale. Toutefois, étant donné que ça ne sera pas suffisant – en raison du déficit des pensions de retraite - les actifs devraient également chercher des solutions supplémentaires pour leur prévoyance retraite. En outre, il est essentiel d'assurer sa propre capacité de travail, par exemple par le biais d’une assurance invalidité.

Il n'est pas toujours possible de travailler à temps plein de manière permanente et sans pause. Pour les femmes qui, par exemple, ne travaillent pas ou travaillent moins en raison des enfants ou bien de parents nécessitant des soins, une prévoyance privée est donc encore plus importante. Des solutions existent, même avec de petites contributions et même pendant les interruptions de carrière. Il est également recommandé de bien gérer son budget - vous pourrez peut-être économiser de l'argent dans un ou deux domaines de votre vie quotidienne et l'utiliser pour votre prévoyance retraite.

Enfant et vie professionnelle – une prévoyance retraite reste possible !

  • Exercer une activité à temps partiel - idéalement avec la perspective de reprendre le travail à temps plein lorsque les enfants seront plus grands.
  • Choisir de changer pour aller de l’avant : un autre modèle de travail, tels que le Jobsharing, le co-working, un travail indépendant ?
  • Il existe des solutions, où vous pouvez faire la différence même avec de petites contributions. Demandez conseil sur ce qui est possible pour vous.

La première étape consiste toujours à aborder le sujet de l'argent. Si vous définissez vos objectifs et vos souhaits et planifiez un peu votre avenir, vous serez mieux préparée. Diverses questions sont ici importantes : où voyez-vous votre avenir professionnel ? Voulez-vous avoir des enfants ? Envisagez-vous éventuellement de faire une pause dans votre travail ? Comment voyez-vous votre retraite et savez-vous combien vous percevrez en l'état actuel des choses ? Que se passe-t-il en cas de séparation de votre conjoint/partenaire ? Que se passe-t-il en cas d'invalidité professionnelle ?

C’est maintenant le meilleur moment de demander conseil. Un conseiller peut vous aider à analyser votre situation actuelle, à vous proposer des solutions qui vous protègent contre les risques, à vous faire prendre les bonnes dispositions tout en bénéficiant des aides publiques. Cela en vaut la peine, même à un jeune âge : tout ce que vous faites maintenant pour votre prévoyance portera ses fruits plus tard.

Les prochaines étapes pour votre sécurité financière

Découvrez avec votre conseiller les meilleures solutions adaptées à votre situation personnelle.

Lisez-le aussi :

Mariage et finances : à quoi dois-je faire attention ?

| OVB Conseils en patrimoine France

Mariage et finances : à quoi dois-je faire attention après le mariage ?

Un mariage s'accompagne de nombreux changements, y compris dans le domaine financier. Pour que vous puissiez profiter du plus beau jour de votre vie en toute sérénité, vous devez réfléchir à l'avance à vos finances et à d'autres décisions importantes. Cela concerne vos impôts, votre patrimoine, les assurances et les dispositions pour l'avenir.

Investir dans des fonds d’investissement : un choix avisé ?

| OVB Conseils en patrimoine France

Investir dans des fonds d’investissement : un placement intelligent ?

Des taux d'intérêt bas, un rendement faible et des perspectives de prévoyance retraite défavorables : placer ses économies n’est pas si évident. Les placements financiers traditionnels tels que les dépôts à terme et les livrets d'épargne sont désormais beaucoup moins rentables, et cela depuis longtemps. C’est pour cette raison, qu’il est judicieux d'investir votre argent dans des fonds.