© agrobacter/istockphotos

Qu’entend-on par frais fixes et quel devrait être leur montant ?

Pour bien maîtriser le budget du ménage, il est nécessaire d’avoir une bonne vue d’ensemble des frais fixes. Il existe à cet effet des valeurs indicatives qui devraient impérativement être respectées.

 
 

Qu’entend-on par frais fixes et quel devrait être leur montant ?

Pour une bonne planification financière, il est essentiel d’avoir un aperçu clair des revenus et des dépenses. L’ensemble des dépenses d'un ménage est toujours composé de frais fixes et de frais variables. Mais qu’entend-on exactement par « frais fixes » ? Et quelle part du budget devraient-ils représenter ?

Loyer, assurances et électricité sont des frais fixes typiques, car ils reviennent régulièrement et à volume constant. Plus ces frais sont élevés, plus il faut être inflexible vis-à-vis des autres dépenses. Certains frais fixes sont payables mensuellement, tandis que d’autres le sont par trimestre ou même annuellement. Ce dernier cas concerne souvent les assurances. En revanche, les frais variables peuvent différer d’un mois à l’autre. Ainsi, contrairement aux coûts fixes, vous avez toujours la possibilité d'économiser. Les courses alimentaires ou le shopping entraînent par exemple des frais variables.

Le montant des coûts fixes et variables de chacun varie bien sûr d'un ménage à l'autre. Cependant, il existe certaines règles de bases auxquelles il est bon de se conformer :

Les frais fixes ne devraient pas dépasser 50 pour cent du revenu net

Afin d'obtenir une flexibilité financière maximale, vous devez maintenir vos coûts fixes aussi bas que possible. Dans l'ensemble, il faut respecter la règle selon laquelle les frais fixes ne doivent en aucun cas dépasser 50 pour cent du revenu net. Il est même recommandé de les réduire plutôt à 30 ou 40 pour cent.1

La location ne devrait pas dépasser un tiers du revenu net

Supposons que vous gagnez 1 500 euros nets par mois, le loyer ne devrait pas être supérieur à 500 euros – charges incluses ! Si vous payez plus, il faut reconsidérer ses conditions de logement.2

Les économies pour la prévoyance retraite dépendent de l‘âge

Le taux de pauvreté chez les plus âgés est un sujet important dans toute l'Europe, car depuis longtemps déjà, la retraite légale ne suffit plus à maintenir leur niveau de vie. C'est précisément pour cette raison que la prévoyance retraite privée devrait également être incluse dans les frais fixes. Plus on prend de l’âge, plus le pourcentage du revenu net consacré à la prévoyance retraite privée est élevé. Pour les personnes qui entrent dans la vie professionnelle, 4 à 6 pour cent suffisent, les trentenaires payent entre 5 et 8 pour cent et à partir de 40 ans entre 7 et 10 pour cent.

Le « bas de laine » est obligatoire !

Pour être armé contre les revers financiers petits ou grands, il faut absolument constituer des réserves. 10 pour cent du revenu net sont un ratio recommandé et devraient être mis de côté chaque mois de manière fixe. Cela laisse encore suffisamment de souplesse pour les dépenses qui font plaisir.3

Si vous souhaitez analyser avec précision vos frais fixes et les potentielles économies que vous pourriez faire, il est recommandé de rencontrer un de nos conseillers financiers.

1 gehalt.de
2 dein-bestes-leben.de
3 www.gehalt.de

 

verso   partager sur Facebook    partager sur Twitter
 

Ce site utilise des cookies

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer l'expérience de nos visiteurs. Certains de ces cookies sont techniquement obligatoires afin de garantir certaines fonctions du site. En continuant à naviguer sur ce site, vous consentez à ce que nous utilisions des cookies.  plus

En outre, nous utilisons certains cookies pour recueillir des informations sur le comportement des utilisateurs de ce site Web et pour améliorer notre site Web sur la base de ces informations.